Espartine à l’honneur sur le journal Sud Ouest

Aujourd’hui, la marque basque Espartine est à l’honneur sur le journal Sud-Ouest :

Espartine Antoine Olive

Bravo à Antoine qui se démène pour développer sa marque. Il veut rendre l’espadrille chic, dandy et originale. Fan de la petite sandale emblématique du Pays basque, le biarrot Antoine Olive en est devenu aujourd’hui l’un de ses ambassadeurs les plus branchés. En seulement 2 ans, il a su revisiter les codes de l’espadrille pour en faire une chaussure tendance.

Un musée de l’espadrille à Mauléon ?

Depuis de nombreuses années, la ville de Mauléon (Pyrénées-Atlantiques) étudie la possibilité de créer un musée entièrement dédié à l’espadrille. En effet, pendant des décennies, des milliers d’ouvriers ont travaillé dans les ateliers de confection d’espadrilles de Mauléon. Avec le temps qui passe, le risque est que le savoir-faire souletin disparaisse.

L’association Ikerzaleak est moteur sur le sujet. Elle rassemble actuellement des photos, des textes, des films, des témoignages qui pourraient être exposés dans le musée.

Plus d’infos sur la République des Pyrénées.

Association Ikerzaleak